Une toiture inversée à isoler ? Optez pour un isolant XPS !

toiture inversée

 

Dans l’une de ses « Notes d’Information Technique », le CSTC décrit les toitures inversées comme un type de toiture plate parmi d’autres. Pourtant, une toiture inversée demande un traitement un rien particulier, notamment pour ce qui est de son étanchéité, de ses raccords et de ses finitions. Qui plus est, ce type de toiture n’admet qu’un seul type d’isolant : le XPS. Découvrez-en la raison dans cet article.

La couche d’isolation d’une toiture inversée

La particularité d’une toiture inversée ? Son isolant repose sur la couche d’étanchéité. Avec un tel système, vous devrez donc tenir compte du fait que les eaux de pluie transpercent l’isolant mis en place, au risque que le taux d’humidité de la couche d’isolation grimpe en flèche et que les moisissures s’y développent à vitesse v prime. Si vous avez affaire à une toiture inversée, choisir une membrane d’étanchéité de qualité supérieure se révèle donc crucial. De plus, vous devrez utiliser un matériau d’isolation adéquat qui résiste à l’humidité.

Isoler une toiture inversée : oui, mais à quelles conditions ?

La couche d’isolation d’une toiture inversée doit faire preuve d’une grande résistance. Comme n’importe quel autre type de toit, une toiture inversée est en effet exposée aux rayons du soleil, aux intempéries et au vent. L’isolant choisi doit donc présenter les caractéristiques suivantes :

Le matériau d’isolation doit…

  • absorber une quantité minimale d’eau
  • être insensible au gel et au dégel
  • afficher une haute résistance à la chaleur
  • résister aux pressions élevées
  • faire preuve d’une bonne stabilité dimensionnelle face aux variations d’humidité et de températures

Le XPS, l’unique isolant pour les toitures inversées

Compte tenu des caractéristiques que doit afficher l’isolant d’une toiture inversée, il apparaît clair que seul le XPS convient pour l’isolation de ce type de toitures. Le XPS possède en effet une structure à cellules fermées et offre donc une foule d’avantages. Il est non seulement perméable à l’humidité, mais résiste aussi aux moisissures et aux fortes pressions. Pour couronner le tout, le XPS est facile à découper et ses panneaux se posent en toute simplicité grâce à leur poids plume. SOPREMA vous conseille d’isoler votre toiture inversée avec les panneaux XPS SL. Quant aux toitures devant afficher une très grande résistance, telles que les toitures-parkings, elles seront idéalement isolées à l’aide des panneaux XPS 500 et 700.

Combinez ensuite cette couche d’isolation XPS avec le géotextile perméable et étanche à l’eau ROOF 115, qui se compose de fibres de polypropylène non tissé. Ce produit est idéal comme couche de séparation et protection sur les toitures inversées.

Sachez que nous fabriquons ces produits polyvalents dans notre propre usine de Tongres en faisant appel à une technologie de recyclage du CO2 respectueuse de l’environnement. De plus, les panneaux d’isolation XPS sont 100 % recyclables.

Vous avez d’autres questions au sujet du XPS pour toitures inversées ? N’hésitez pas à contacter nos spécialistes produits.