Isoler sa toiture avec un regard tourné vers l’avenir

Huis Renaud web

 

Nos voisins flamands n’ont plus que quelque mois pour se mettre en ordre et satisfaire aux prescriptions de la norme d’isolation 2020. La Vlaamse dakisolatienorm, comme elle est appelée au nord du pays, est entrée en vigueur le 1er janvier 2015 et obligera bientôt les propriétaires de biens immobiliers à tenir compte de la valeur d’isolation minimale imposée pour les toitures. Certes, les résidents bruxellois et wallons échappent pour l’instant à ces nouvelles règles en matière d’isolation, mais cela ne signifie pas pour autant qu’ils sont dispensés d’isoler leur toiture et de se préparer ainsi à l’avenir sur le plan énergétique.

Vous êtes francophone résidant en Flandre et voulez en savoir plus sur la norme d’isolation 2020 ? Vous êtes Bruxellois ou Wallon et voulez isoler votre toiture en prévision de l’avenir ? Voici les points de vigilance à prendre en considération !

Isoler sa toiture pour l’avenir : attention à la norme d’isolation 2020

Selon la norme d’isolation flamande, toute habitation située en Flandre et raccordée au réseau électrique avant le 1er janvier 2006 doit répondre à la norme d’isolation des toitures. Les nouvelles constructions, c’est-à-dire les constructions raccordées au réseau électrique à partir de 2006, satisfont quant à elles déjà à la norme isolation en vertu du certificat PEB qui leur a été accordé.

Que requiert au juste cette norme ? D’une part, que la toiture de chaque habitation soit isolée, et d’autre part, que la valeur R de l’isolant en place soit égale ou supérieure à 0,75 m² K/W (mètre carré-kelvin par watt). Voici ce que représente cette valeur.

Valeurs importantes

La valeur R d’un matériau d’isolation représente la résistance thermique de ce matériau et indique donc à quel point il est capable de résister au passage de la chaleur. Plus cette valeur est élevée, plus l’isolant est efficace. Pour calculer la valeur R d’un matériau d’isolation, rien de plus simple : divisez l’épaisseur du matériau par sa valeur lambda.

Sa valeur quoi ? Sa valeur lambda (λ), aussi appelée coefficient de conductivité thermique. Cette valeur exprimée en W/m²K indique le degré de conductivité d’un matériau. Plus elle est petite, meilleure est l’isolation ! Soulignons néanmoins que l’épaisseur de l’isolant choisi peut également compenser une valeur lambda de moins bonne qualité.

Vous trouverez un aperçu de toutes ces valeurs sur les fiches techniques de nos matériaux d’isolation. Vous pourrez ainsi calculer l’épaisseur d’isolant dont vous aurez besoin pour satisfaire à la norme imposée en Flandre.

Respect de l’environnement

Le respect de la norme isolation 2020 est important si vous résidez en Flandre, mais il ne s’agit pas de l’unique facteur à prendre en considération pour isoler son logement de façon durable et tournée vers l’avenir. Où que vous résidiez en Belgique, intéressez-vous également au processus de production des matériaux d’isolation et à leurs possibilités de recyclage. Les solutions d’avenir sont avant tout des solutions « vertes », respectueuses de l’environnement.

PAVATEX, par exemple, est un isolant en fibres de bois fabriqué à partir des copeaux rejetés par les scieries. Il n’y a pas meilleur produit si vous voulez isoler votre logement sans nuire à la nature. Les fibres utilisées pour la fabrication de PAVATEX sont en outre traitées selon un processus de production ultramoderne faisant la part belle aux énergies renouvelables. Résultat ? Les matériaux d’isolation PAVATEX conviennent parfaitement aux projets de construction circulaire et peuvent être recyclés en fin de vie plutôt que d’atterrir immédiatement dans la poubelle.