Une société de logement pionnière de la construction circulaire

Les matériaux pour toiture et façade de la gamme PAVATEX concordent parfaitement avec la philosophie de la société de logement Zonnige Kempen : construire de manière durable et circulaire.

Westerlo web

 

Alors qu’elle cherchait des matériaux de récupération recyclables en vue d’agrandir ses bureaux à Westerlo, la société de logement social Zonnige Kempen a découvert PAVATEX de SOPREMA. Les matériaux sélectionnés dans cette gamme pour l’isolation de la façade et du toit incliné, ainsi que pour le revêtement de façade, répondaient comme nuls autres aux exigences de durabilité définies, sans le moindre compromis au niveau de la qualité d’isolation ou de l’esthétique.

Besoin de plus d’espace

Depuis sa création en 1963, Zonnige Kempen se distingue par sa détermination à placer la construction durable au centre de tous ses projets. Cette société de logement social s’est toutefois imposée comme une pionnière de la construction circulaire avec le projet CHARM, approuvé fin 2018 et subventionné par l’Union européenne. Elle a fait de même lorsqu’elle a dû agrandir ses propres bureaux. « Nous nous sommes installés ici dans les années 1990 et avions alors environ 800 logements dans notre portefeuille », explique Luc Stijnen, directeur de Zonnige Kempen. « Ce nombre a plus que doublé. Nous gérons aujourd’hui quelque 2 300 logements et 80 biens environ viennent s’y ajouter chaque année. Nous sommes donc aussi passé de cinq à vingt collaborateurs. »

Ces matériaux pour toiture et façade correspondent parfaitement à nos exigences de qualité et à notre philosophie, aussi bien sous l’angle de la durabilité que de l’économie circulaire, Luc Stijnen, directeur de Zonnige Kempen

Situé sur la Grote Markt à Westerlo, l’immeuble de 450 m2 ressemble à une maison de rangée ordinaire mais offrait tout de même des possibilités de transformation – sur plusieurs niveaux, qui plus est. La parcelle libre située entre les bâtiments existants, qui était auparavant un parking, a fait place à 350 m2 de bureaux, surmontés de deux appartements de 90 m2. Cette extension a également « achevé » la façade donnant sur la rue arrière. Une condition fondamentale a été posée dès le départ : le projet tout entier devait reposer sur les principes de la construction circulaire.

Testé et approuvé

« L’équipe responsable de la construction a cherché les solutions qui répondaient le mieux à l’exigence d’employer exclusivement des matériaux durables et recyclables », explique Luc. « Nous avons examiné les propositions et les avant-projets en tenant non seulement compte du mode de production, mais aussi des possibilités de recyclage ultérieur du produit en cas de démolition. » Zonnige Kempen a entre autres demandé conseil à Ecomat, une entreprise spécialisée dans la construction et l’habitat durables, sains et écologiques.

« En lisant le cahier des charges, j’ai d’abord eu l’impression qu’il s’agissait d’une structure classique, à remplir de matériaux écologiques », déclare Rein De Pooter, technico-commercial chez Ecomat. « Comme la valeur ajoutée des matériaux en fibres de bois n’était pas pleinement mise en avant, j’ai formulé une série de remarques. Au final, nous sommes arrivés à une belle sélection de matériaux biologiques, qui offrent de nombreux avantages sur le plan technique mais aussi en termes de confort pour l’utilisateur. »

« La gamme PAVATEX de SOPREMA se démarquait clairement, tant par ses qualités isolantes et esthétiques que sa durabilité, poursuit Luc. Elle répondait en outre très bien à nos critères de recyclabilité. » « Par ailleurs, le fait qu’un seul fournisseur soit capable de réaliser une toiture inclinée complète – avec isolation, membrane et pare-vapeur biologiques – est tout à fait unique », ajoute Rein. Pour la façade, l’équipe de construction de Zonnige Kempen a choisi l’isolant en fibres de bois Pavaflex Plus, en 22 cm d’épaisseur. Pour la toiture inclinée, elle a eu recours aux panneaux isolants Isoroof – toujours dans la gamme PAVATEX. Des panneaux de contreventement pour constructions à ossature bois Pavaplan garantissent l’étanchéité à l’air du côté intérieur, tandis que le choix s’est porté sur des panneaux isolants enduisables Pavawall-GF de 10 cm d’épaisseur pour le revêtement de la façade.

Une mise en œuvre agréable, facile et rapide, avec une perte à la découpe minimale

« Les avantages sont tout aussi nombreux pour les travailleurs chargés de la mise en œuvre », affirme Rein. « Les matériaux sont chauds et agréables au toucher. Comme les panneaux présentent une composition homogène et peuvent être utilisés des deux côtés, il y a moins de pertes à la découpe. Les rares chutes peuvent être simplement réintégrées dans la production. Haut d’un étage, le panneau Pavaplan se fixe par rivets et il suffit de poser du ruban adhésif sur le joint vertical tous les 1,80 m pour garantir l’étanchéité à l’air – c’est simple et rapide ! Le fait d’utiliser davantage de fixations mécaniques facilite aussi le démontage et le remontage. »

Cette belle sélection de matériaux biologiques offre de nombreux avantages sur le plan technique mais aussi en termes de confort pour l’utilisateur. Rein De Pooter, technico-commercial chez Ecomat

Comme ces matériaux sont organiques, il est essentiel de respecter les instructions de placement à la lettre et de parfaire minutieusement les finitions si l’on veut éviter toute accumulation d’humidité dans les panneaux. « Nous avons heureusement pu compter sur le soutien des experts d’Ecomat et de SOPREMA, de la phase de conception à la réalisation des travaux, souligne Luc. Ils sont venus expliquer les procédures et les conditions spécifiques lors des réunions de chantier hebdomadaires et ont également gardé un œil sur les travaux. »

Des matériaux durables et circulaires parfaitement conformes aux exigences de qualité

La gamme PAVATEX était le choix par excellence pour réaliser ce projet complet en matériaux de récupération et présente de nombreux avantages pour l’utilisateur final. « Grâce à l’inertie thermique, le Pavaflex Plus assure une excellente isolation thermique qui permet non seulement de chauffer moins lorsqu’il fait froid, mais maintient aussi une température fraîche à l’intérieur quand il fait chaud », déclare Rein. « Ce matériau isolant en fibres de bois possède en outre une capacité optimale de régulation de l’humidité. Quelle que soit l’activité qui se déroule dans une pièce, il y fait toujours agréable, même en ce qui concerne le degré d’humidité. Comme ce produit a une masse volumique flexible élevée, il contribue sensiblement à assourdir le bruit ambiant. Il est donc possible de créer une oasis de calme en plein centre-ville. Les panneaux isolants Pavaplan sont également idéaux pour préserver la qualité de l’air intérieur car ils ne contiennent pas de colle et ne libèrent pas de composants de colle. »

« Ces matériaux pour toiture et façade correspondent parfaitement à nos exigences de qualité et à notre philosophie », conclut Luc, visiblement satisfait. « Allons-nous continuer à grandir ? Si c’est le cas, nous pourrons toujours transformer les deux appartements en bureaux et les intégrer sans difficulté grâce à la structure ouverte qui a été choisie. Et s’il faut abattre des murs, nous sommes certains qu’ils seront revalorisés et retourneront dans l’économie circulaire. »