De bons matériaux et du savoir-faire permettent de réaliser une toiture qui peut durer 30 ans

Grâce aux conseils et aux produits de SOPREMA, la commune de Beerse peut à nouveau offrir aux résidents de sa maison de repos et de soins une toiture bien étanche au-dessus de leur tête.

WZC Beerse dak

 

Malgré différents travaux de réparation, la maison de soins Onze-Lieve-Vrouw à Beerse continuait à souffrir de fuites persistantes par le toit. Sur les conseils de SOPREMA, la commune a fait réaliser une étude approfondie de la toiture. Qu’en est-il ressorti ? L’isolation était partiellement détrempée en raison de la condensation. Heureusement, la gamme SOPREMA comportait les produits adéquats pour offrir à nouveau aux résidents une toiture étanche.

Des fuites persistantes malgré plusieurs travaux de réparation de la toiture

Dans le centre de Beerse, les deux bâtiments du site Onze-Lieve-Vrouw hébergent depuis 25 ans une maison de repos et de soins, avec un département séparé pour les patients atteints de démence, ainsi que des résidences-service. La maison de repos et de soins se situe entièrement au rez-de-chaussée, les résidences-service sont réparties sur deux étages. Les deux bâtiments comportent une toiture essentiellement plate, pour un total de 3 000 m². Des pans de toiture légèrement inclinés apportent ici et là un élément esthétique.

« Vu que les bâtiments souffraient de fuites persistantes, la toiture avait déjà reçu une nouvelle couche de finition il y a une dizaine d’années », explique Nic Janssens, responsable technique des bâtiments à la commune de Beerse. « Mais cela n’a pas semblé apporter de solution. D’autres travaux de réparation n’ont rien résolu non plus. Assez curieusement, les problèmes ne se produisaient pas lors de fortes averses ou d’orages, mais plutôt en été, sous des températures élevées. Lorsque je suis entré en service à la commune il y a environ deux ans, j’ai décidé de demander conseil à SOPREMA, avec qui j’avais eu de bonnes expériences chez mon précédent employeur ».

« Vous sentez tout simplement que SOPREMA dispose d’un grand savoir-faire. Les produits de haute qualité répondent aux normes de qualité les plus strictes et SOPREMA continue clairement à investir en permanence dans une optimisation supplémentaire. »

-Nic Janssens, responsable technique des bâtiments à la commune de Beerse

Une inspection en profondeur de la toiture menée par SOPREMA révèle des parties de l’isolation gorgées d’eau 

L’avis : réaliser une inspection de la toiture. Des incisions pratiquées à divers endroits ont révélé l’absence de pare-vapeur digne de ce nom. Dix centimètres d’isolation en laine de roche ont été placés dans du bitume projeté à chaud, avec par-dessus une étanchéité bitumineuse à deux couches, puis la couche de rénovation en bitume. En raison de la condensation, l’isolation était détrempée complètement en certains endroits et, à d’autres endroits, seulement en haut contre l’étanchéité. D’autres endroits restaient eux parfaitement secs.

« Vu que le renouvellement de l’ensemble de la toiture aurait entraîné des coûts inutiles, un gaspillage de matériaux et trop de nuisances pour les résidents, nous avons décidé de nous focaliser sur les zones humides », déclare Nic. « Pour les identifier, nous avons complété l’examen destructeur de la toiture par une inspection du toit avec un drone équipé d’une caméra thermographique. Aux endroits humides, la température était inférieure à la moyenne. Cela nous a permis de subdiviser la toiture en zones où l’isolation devait être remplacée, ou non. Il s’est finalement avéré qu’environ un tiers de la surface du toit avait besoin d’être remplacé ».

Une composition de toiture totalement neuve pour un tiers de la surface

Nic a établi un dossier pour le remplacement partiel de la toiture par une structure entièrement neuve composée de matériaux certifiés CE et ATG, qui garantissent une étanchéité pendant au moins 10 ans. « Mon cheval de bataille : une couche de finition de haute qualité avec un pliage à froid à -30 °C. Dans la mesure du possible, je l’inclus dans tous mes cahier des charges ». Zolderse Dakprojecten de Lummen a remporté l’adjudication publique pour la réalisation de ces travaux de toiture. Par rapport à la description de la qualité des produits inscrite dans le cahier des charges, SOPREMA est apparu comme le fournisseur le plus intéressant. « D’après l’étude de marché que j’ai réalisée en tant que maître d’ouvrage et les bonnes expériences que j’ai eues avec SOPREMA pour d’autres projets dans le passé, cela m’a fait plaisir », avoue Nic. « Aussi parce que j’ai pu compter sur un bon support de leur part pendant l’étude préliminaire. »

 

Récupération de la couverture de toiture existante comme pare-vapeur

Malgré des conditions météorologiques assez défavorables, les travaux se sont déroulés sans problème, en partie grâce au bon soutien de SOPREMA et à la parfaite coopération avec Zolderse Dakprojecten. Jour après jour, ils ont examiné si le temps permettrait de s’attaquer à une section de toit. Les travaux ont été achevés en trois mois de temps.

Là où l’isolation était restée sèche, les couvreurs ont utilisé l’étanchéité existante comme pare-vapeur. Ils l’ont inspectée minutieusement et ont effectué un nettoyage en profondeur et quelques réparations ponctuelles. Sur la base d’un avis clair de SOPREMA selon lequel une isolation supplémentaire était nécessaire avec une valeur d’isolation au moins 1,5 fois supérieure, ils ont collé par-dessus une isolation PIR de 8 cm. Là où ils avaient enlevé toute la structure du toit, ils ont appliqué une couche de vernis adhésif sur la couverture inclinée existante, recouverte ensuite d’un pare-vapeur Soprarock PB P3 TF. Afin de répondre aux normes d’isolation actuelles, une isolation PIR de 12 cm y a été ajoutée, collée avec de la mousse de polyuréthane. Une sous-couche autoadhésive SOPRASTICK VENTI FF, répartissant la pression de la vapeur, a ensuite été appliquée sur l’isolation, pour finir par une couche supérieure de bitume de haute qualité : SOPRALENE OPTIMA 4 AF C3 FR. L’étanchéité liquide de toiture ALSAN 770 a assuré un raccordement parfait avec tous les détails de toiture.  

Une qualité de produit et un savoir-faire de haut niveau se traduisent en une structure de toiture robuste

« Je suis convaincu que grâce à la combinaison de matériaux de qualité et d’un bon savoir-faire, nous sommes arrivés à composer une toiture qui résistera trente ans », conclut Nic. « L’étanchéité de toit suffisamment flexible mais pas trop élastique adhérera sans aucun doute parfaitement à la forme de la toiture et ne se détachera pas des raccordements. La qualité supérieure de la couche de finition avec un pliage à froid à -30 °C permet également de résister au vieillissement causé par la lumière du soleil, les chocs thermiques et l’eau. Un autre grand avantage de la toiture par rapport aux autres matériaux de couverture, c’est que notre propre personnel peut facilement la réparer elle-même en cas de dégâts ponctuels. La commune peut donc être assurée que cette toiture restera en bon état pendant des décennies. »