(function(w,d,s,l,i){w[l]=w[l]||[];w[l].push({'gtm.start': new Date().getTime(),event:'gtm.js'});var f=d.getElementsByTagName(s)[0], j=d.createElement(s),dl=l!='dataLayer'?'&l='+l:'';j.async=true;j.src= 'https://www.googletagmanager.com/gtm.js?id='+i+dl;f.parentNode.insertBefore(j,f); })(window,document,'script','dataLayer','GTM-TKV34Q6');

Aswebo en bonne voie grâce à Antirock

aswebo-web

 

Assurer l’étanchéité du revêtement de 2 000 m² d’un pont flambant neuf franchissant une voie ferroviaire ? SOPREMA savait bien que la voie était toute tracée pour sa membrane bitumineuse Antirock 5 TF C3 et n’a eu aucun mal à en convaincre l’entrepreneur Franki, sous-traitant d’Aswebo, ainsi que les donneurs d’ordre SNCB, Infrabel et TUC RAIL

UN TRAFIC FERROVIAIRE PLUS FLUIDE ENTRE L’INTÉRIEUR DU PAYS ET LA ZONE CÔTIÈRE

Pour absorber la croissance du trafic ferroviaire entre la côte et le reste du pays et en direction du port de Zeebruges, Infrabel, le gestionnaire de l’infrastructure de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB), a collaboré avec le bureau d’ingénierie et de gestion de projets TUC RAIL pour ajouter une troisième et une quatrième voie sur la ligne de chemin de fer reliant Gand et Bruges. À Moerbrugge, ancienne commune faisant partie de l’entité d’Oostkamp, ce projet a nécessité d’allonger la travée du pont où véhicules motorisés et cyclistes passent au-dessus des voies.

La mission de l’entrepreneur Franki était de démolir le plus rapidement possible l’ancien pont et de le remplacer par un pont en arc, tout en réduisant la gêne pour le trafic tant de voyageurs que de trains de marchandises, sans oublier les riverains dans l’équation. Le nouveau pont prévoit deux bandes de circulation dédiées au trafic motorisé, chacune de 3,3 m de large, flanquées de pistes cyclables de 1,8 m de large, séparées physiquement de la chaussée afin de garantir la sécurité des usagers faibles. En tout, cette infrastructure occupe une superficie de quelque 2 000 m². SOPREMA y a vu une excellente occasion de revêtir le pont d’une étanchéité de qualité supérieure et n’a eu aucun mal à convaincre l’entrepreneur Franki, sous-traitant d’Aswebo, responsable de la pose du revêtement, des qualités de sa membrane Antirock 5 TF C3.

LA GARANTIE D’UNE ADHÉRENCE PARFAITE

Le produit Antirock 5 TF C3 de SOPREMA semblait également convenir à merveille aux exigences rigoureuses imposées dans le cahier des charges à la membrane d’étanchéité bitumineuse par l’agence flamande des routes et de la circulation (Agentschap Wegen en Verkeer). Il s’agit d’une membrane élastique souple de 5 mm d’épaisseur composée de bitume élastomère styrène-butadiène-styrène (SBS) thermoplastique de choix et d’une armature polyester composite résistante de 250 g par mètre carré. La face supérieure de la membrane présente une finition alliant du talc et du sable, tandis que la face inférieure est revêtue d’un film thermofusible. Le galon (c’est-à-dire la soudure) aussi est revêtu d’un film thermofusible activable par la lumière.

Pour garantir une adhérence totale et ininterrompue au support, Aswebo a d’abord appliqué Elastocol 500 TP, un primaire d’imprégnation à froid et à séchage rapide à base de bitume élastomère et de solvants volatils. L’imprégnation du support est absolument indispensable pour obtenir une bonne adhérence dans le cadre de ce type d’application. Aucune bulle d’air ne peut être occluse lors de la pose, afin d’éviter, à terme, d’endommager l’asphalte coulé.

DE NOMBREUSES PROPRIÉTÉS TECHNIQUES RÉSISTANTES À LA BASE DE LA DURABILITÉ ET DE LA QUALITÉ

Outre la précision, la vitesse était également un critère d’importance lors de la pose. Des travaux nocturnes ont été nécessaires pour réduire à un minimum la gêne, aussi bien pour les riverains que pour le trafic ferroviaire. Grâce à la facilité d’application de la membrane Antirock 5 TF C3, l’équipe d’entrepreneurs est parvenue à limiter à quatre séances de travaux l’ensemble de la fermeture du pont, y compris la déviation du trafic.

En quoi Antirock 5 TF C3 de SOPREMA contribue-t-il au résultat final ? Le type de bitume composant cette membrane, le SBS, offre une adhérence parfaite au support. Cet avantage garantit la durée de vie du revêtement du pont et assure une excellente protection de la sous-structure. En plus d’une étanchéité optimale à l’eau, la membrane apporte son lot de propriétés résistantes, notamment la flexibilité, l’allongement à la rupture et la résistance à la traction, au glissement et au cisaillement. L’armature composite interne de 250 g par mètre carré assure par ailleurs stabilité dimensionnelle et solidité. En résumé, une finition étanche, durable et de qualité, combinée à une pose de main de maître assurée par Aswebo, tient désormais au sec les voies ferroviaires sous le pont routier flambant neuf de Moerbrugge, tandis que les usagers de la route y profitent de manière inaperçue mais sûre d’un confort de route incomparable.

« Le choix s’est rapidement porté sur Antirock. Les propriétés résistantes de cette membrane bitumineuse garantissent le confort nécessaire tant aux entrepreneurs qu’aux usagers de la route. » – Frederik Munters, Area Sales Manager chez SOPREMA