Un bureau de recrutement limbourgeois organise des entretiens chez les candidats

Solliciteroo 3-2

 

Les techniciens et opérateurs de la province du Limbourg à la recherche d’un (nouveau) job passionnant peuvent désormais s’attendre à recevoir la visite d’un recruteur chez eux. Grâce à cette initiative originale, SOPREMA espère recruter rapidement une dizaine de candidats pour leur nouvelle usine flambant neuve de Tongres. La société spécialisée en matériaux étanches a fait appel aux bureaux de recrutement Unique, Start People, Itzu Jobs et ASAP afin de déterminer les fonctions en pénurie du secteur. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les premiers chiffres sont encourageants.

Le marché de l’emploi tourne à plein régime et cela se ressent au niveau des offres (certaines restent depuis longtemps sans candidats). Au cours des derniers mois, le taux de chômage en Flandre a connu une importante baisse pour atteindre 3,4 %, à savoir le pourcentage le plus bas depuis les premiers résultats enregistrés de 1983.*

Les recruteurs ont également de plus en plus régulièrement affaire à des « candidats fantômes ». « Nous constatons qu’un nombre croissant de candidats ne se présentent pas à l’entrevue planifiée », explique Tanja Piessens, Marketing Manager chez Unique. « Nous avons également remarqué que, de manière générale, les bourses professionnelles n’attirent plus les demandeurs d’emploi. Plutôt que de broyer du noir face à ce constat, nous avons pris les choses en main et décidé de retourner le problème : si le candidat ne vient pas à nous, nous irons chez le candidat. »

Avec l’ouverture de l’usine d’isolation XPS (polystyrène extrudé) et du centre de distribution SOPREMA sur le site Ambior à Tongres, l’idée innovante de se rendre chez les candidats semblait tomber à point. « Quand on parle de qualité de matériel pour les produits étanches et isolation, nous sommes des dizaines d’années en avance. Pourquoi ne serions-nous pas également des pionniers en matière de recrutement et sélection ? », demande Sarah Meeus, Marketing Manager chez SOPREMA. SOPREMA cherche encore une vingtaine de nouveaux collaborateurs dans un domaine (technique) où les candidats sont difficiles à trouver.

Au fait, quel est le nom – qui a demandé des heures de réflexion – attribué à cette campagne par SOPREMA et ses quatre partenaires (Unique, Start People, Itzu Jobs et ASAP) ? « Solliciteroo », chercheur de talents et recrutement à la maison.

« Nous pouvons compter sur notre expertise dans le secteur de l’industrie et de la logistique, mais surtout sur cette nouvelle approche, pour que les candidats interviewés depuis chez eux puissent mieux découvrir les avantages d’un emploi chez SOPREMA. Ainsi, ils seront davantage tentés de soumettre leur candidature », affirme Kim Van Looy, Office Manager chez Start People.

« À l’heure actuelle, vous pouvez vous faire livrer ce que vous voulez directement dans votre salon ; une tendance que d’autres secteurs parviennent à exploiter », souligne Laura Dewallef, Office Manager chez ASAP.

« Grâce à la mise en place de Solliciteroo, nous lançons une mode dans le secteur de l’intérim : une présélection dans un lieu où le candidat se sent à l’aise. Comme il est moins sujet au stress, nous apprenons à mieux le connaître afin de le guider dans sa recherche de manière plus ciblée. »

De chaleureux collègues

« Nous ne cherchons pas des profils spécifiques, comme des techniciens et opérateurs diplômés et expérimentés »”, précise Kristien Moelans, Marketing Manager chez Itzu Jobs. « Nous comptons bien plus sur la motivation et l’état d’esprit. Au sein même de SOPREMA, nous aimons quand l’ambiance est détendue et bon enfant. Nous souhaitons donc trouver des collaborateurs sympathiques et proactifs qui souhaitent contribuer à la réussite de nos clients. Une fois embauché chez SOPREMA, le candidat devra suivre une série de formations internes. Soyons honnêtes : apprendre les bases d’un métier dans une usine comme la nôtre est une chance que l’on ne se voit pas offrir tous les jours. »

Les premiers résultats de la campagne Solliciteero sont plutôt encourageants. Ahmad Alsayed est un migrant arrivé de Syrie. Dans son pays d’origine, il était titulaire d’un diplôme d’ingénieur, une certification qui n’est pas reconnue en Belgique. Il n’a eu donc d’autre choix que de trouver des petits boulots, sans exploiter ses réelles compétences et au risque de perdre ses connaissances acquises. « Heureusement, Stephanie Deveux, la recruteuse, a sonné à ma porte et a pris le temps d’évaluer mes compétences et qualités », explique Ahmad. « Grâce à Solliciteero, j’ai décroché un job dans l’usine SOPREMA à Tongres à une fonction qui me correspond parfaitement. »

Ambition

Sur le site d’Ambior, SOPREMA a placé la barre très haute : l’objectif est en effet de devenir en Belgique LA plateforme de connaissances pour toutes innovations ainsi que la marque référence en matière d’isolation. Pour l’instant, trente nouveaux collaborateurs terminent une formation approfondie chez nos collègues français et espagnols. Ils constitueront la première équipe active sur le site de Tongres.

D’ailleurs, l’architecture de cette nouvelle usine n’est pas sans rappeler les objectifs poursuivis par SOPREMA : avant-gardisme et respect de l’environnement. Sarah Meeus, Marketing Manager chez SOPREMA : « Nous plaçons au centre de nos intérêts les collaborateurs qui mettent tout en œuvre pour réaliser nos projets d’avenir. Ces collègues qui veulent contribuer à la réussite de demain, nous les cherchons dès aujourd’hui. »