Entretien périodique de votre toit plat : à quoi devez-vous être attentif ?

Construction manager and engineer working on building site

 

Étant donné qu’une toiture endommagée peut entraîner de gros problèmes, il est recommandé de contrôler régulièrement votre toit plat. Veillez surtout à votre sécurité lorsque vous montez sur votre toit. Quels sont les autres éléments, en plus de la sécurité, dont il est important de tenir compte lors de l’entretien périodique de votre toit plat ? Voici un petit mot d’explication.

Le moment idéal pour une inspection

Une inspection annuelle de votre toit n’est pas un luxe. Une toiture mal entretenue peut en effet se délabrer plus vite, surtout en cas de précipitations hivernales ou d’averses estivales. Les infiltrations dues à de fortes pluies, à la grêle ou la neige sont les principales causes pouvant entraîner d’importants dégâts. La mousse et les algues sont elles aussi néfastes pour la qualité de votre toit.

Prévoyez donc de préférence un contrôle avant l’hiver une fois que les feuilles sont tombées et après l’hiver pour vérifier la présence d’éventuels dégâts dus au gel. Vous aurez ainsi assez de temps pour réaliser d’éventuelles réparations avant le retour du mauvais temps à l’automne suivant.

Pour un toit plat, ces deux contrôles annuels suffisent. Vous pouvez choisir de monter vous-même sur le toit pour réaliser le contrôle, mais cela implique toujours des risques. Si vous voulez être absolument certain de l’état de votre toit tout en restant les deux pieds au sol, bien en sécurité, il est conseillé de faire réaliser le contrôle par un couvreur professionnel.

Les points les plus importants

Si vous montez vous-même sur le toit, il est important de toujours donner la priorité à votre sécurité ! Veillez à ce que l’échelle soit bien stable et utilisez par exemple un matelas antiglisse pour en renforcer la stabilité. Il y a en outre plusieurs éléments que vous devez garder à l’esprit. Attention : les points ci-dessous ne forment qu’un point de départ pour une inspection, mais ils ne constituent pas une liste complète des éléments à contrôler. Un couvreur pourra toujours vous donner un avis professionnel.

  • L’état de la couverture

Soyez avant tout attentif à l’état du recouvrement de toiture, quel que soit le type de matériau utilisé. Tout dommage ou élément détaché doit immédiatement vous alerter. Accordez aussi suffisamment d’attention aux détails comme les raccords autour d’une cheminée, des relevés de toit ou des lucarnes. Ce sont les points faibles du toit plat, là où les fuites peuvent facilement apparaître.

  • Les éléments portants

Contrôlez également les éléments portants de la structure du toit. Vérifiez que le bois n’a pas été attaqué par des insectes ou qu’il ne présente aucune infiltration.

  • Les gouttières

Retirez régulièrement les feuilles, branches ou déchets des gouttières. Ils peuvent gêner l’évacuation d’eau et entraîner de graves dommages sur votre toit. Vérifiez également si les gouttières ne sont pas endommagées et si elles sont toujours bien fixées.

  • Formation de mousse

Mieux vaut immédiatement retirer la mousse, le lichen, les algues et les plantes à forte croissance. Attention : n’utilisez jamais d’Eau de Javel ou de chlore pour enlever la mousse et n’arrachez jamais les plantes enracinées. Cela pourrait en effet entraîner des fuites. Laissez donc ces plantes et demandez l’aide d’un professionnel. L’utilisation d’un nettoyeur à haute pression peut également endommager la couverture. Il y aura alors des risques accrus d’infiltrations.

Pour l’entretien des toits verts, il est recommandé de contacter la personne qui s’est chargée de l’installation. Vous recherchez plus de conseils sur l’entretien des toits plats ? Ou vous êtes intéressé par une inspection sans engagement ? N’hésitez pas à nous contacter ou à faire appel à nos services de roofconsulting.