De la bouteille en PET à la mousse isolante en polyuréthane : SOPRALOOP innove et recycle

Sopraloop

 

Jusqu’à tout récemment encore, les emballages PET complexes comme les bouteilles opaques de lait et les barquettes à multicouches finissaient leur vie dans les incinérateurs ou sur la montagne de déchets. « On peut faire plus écologique », s’est dit SOPREMA. C’est ce qui nous a amenés à ouvrir la première unité de recyclage au monde à même de résoudre ce problème. Grâce à SOPRALOOP, nous transformons désormais de vieux emballages plastiques en polyols, l’un des principaux composants de la mousse isolante en polyuréthane

Le résultat d’une politique d’approvisionnement durable

Depuis plus de vingt ans, SOPREMA mène une politique d’approvisionnement durable efficace et s’efforce de remplacer les matières premières issues de la pétrochimie par des solutions alternatives écologiques issues de la biomasse végétale ou du recyclage. Aujourd’hui, nous allons encore un peu plus loin en retraitant des emballages PET complexes. La technique n’avait jamais été appliquée industriellement sur les emballages plastiques. Mais grâce à des recherches poussées et un investissement de pas moins de sept millions d’euros, nous avons créé des débouchés pour les plastiques recyclés. Le processus de recyclage unique de la ligne de production SOPRALOOP à Strasbourg se déroule de la manière suivante :

Étape 1 : Arrivage des emballages PET complexes par balles.

Étape 2 : Dépôt sur la ligne de recyclage mécanique.

Étape 3 : Tri optique afin de supprimer les substances contaminantes.

Étape 4 : Lavage des emballages sous eau et broyage pour les transformer en paillettes.

Étape 5 : Séparation densimétrique des paillettes pour supprimer les contaminants éventuels.

Étape 6 : Recyclage chimique dans le premier réacteur, puis adjonction d’additifs dans le deuxième réacteur.

Étape 7 : Fabrication du polyol, un composant essentiel de la mousse isolante en polyuréthane.

Étape 8 : Transport du polyol vers les deux usines de polyuréthane SOPREMA à Saint-Julien-du-Sault (France) et Hof (Allemagne).

Étape 9 : Production de panneaux isolants en mousse polyuréthane pour les bâtiments.

SOPRALOOP reçoit le soutien de Citeo

Cette première mondiale bénéficie du soutien de Citeo, une entreprise française spécialisée dans le recyclage des emballages ménagers. Avec cette organisation partenaire, nous voulons lancer un flux de recyclage français – inexistant jusqu’alors – en collectant les emballages PET et en les retraitant dans différents centres de tri. Grâce à cette collaboration précieuse, l’unité SOPRALOOP pourra servir les deux usines de polyuréthane de SOPREMA (Saint-Julien-du-Sault et Hof), qui se trouvent à égale distance de Strasbourg.

La ligne de production continue de s’agrandir

Pour la première année de fonctionnement de la ligne de production SOPRALOOP, nous attendons une capacité de retraitement de 3000 tonnes d’emballages PET complexes, qui fourniront 5500 tonnes de polyols. Cette capacité devrait doubler voire tripler au cours des cinq prochaines années. À l’avenir, à mesure que nous gagnerons en expérience, nous ambitionnons même de produire encore plus de polyols. De cette manière, nous limitons l’impact des matières plastiques sur l’environnement et créons des matières recyclées de qualité supérieure.

Envie d’en savoir plus sur SOPRALOOP ? N’hésitez pas à nous contacter.