Différences entre une isolation EPS et XPS : les points sur les i

Différences entre une isolation EPS et XPS : les points sur les i

 

Si vous souhaitez respecter les normes énergétiques de plus en plus strictes, il y a lieu de bien choisir votre isolation. L’EPS et le XPS sont deux matériaux très sollicités, qui ont chacun leurs qualités spécifiques. Nous dressons la liste de leurs différences pour vous permettre de faire un choix avisé.

Qu’est-ce que l’EPS ?

Sans doute connaissez-vous mieux l’EPS ou le polystyrène expansé sous le nom de « frigolite ». Chaque mètre cube d’EPS contient environ 10 millions de petites billes ou de perles. Chaque perle, à son tour, est constituée de près de 3 000 cellules fermées et remplies d’air. En termes de volume, l’EPS ne se compose donc que d’environ 2 % de polystyrène et de 98 % d’air. Or, l’air statique reste le meilleur isolant thermique. L’EPS est donc un matériau de choix pour l’isolation des bâtiments.

En plus d’être abordable, le polystyrène expansé est très léger et facile à traiter. Ce matériau est le plus souvent blanc, mais se présente aussi sous une variante grise ; dans ce cas, il offre de meilleures performances isolantes. Enfin, étant donné qu’il ne se compose que d’un seul matériau, l’EPS est aussi facile à recycler.

Populaire depuis une cinquantaine d’années, l’EPS se décline sous trois formes :

  • les panneaux découpés sur mesure, tels que les NEOSTIR CL 100 de SOPREMA, qui conviennent très bien à l’isolation des toitures plates ;

  • les panneaux pressés dans le moule ;

les billes, utilisées en guise de post-isolation de murs creux – les panneaux isolants NEOSTIR 029 sont toutefois de meilleure qualité.

Les propriétés du XPS

Le XPS ou le polystyrène extrudé est disponible sous forme de panneaux isolants lisses. Sa structure à cellules fermées offre de nombreux avantages. Ainsi, ces panneaux :

  • sont extrêmement hydrofuges, ce qui en fait les seuls panneaux isolants à pouvoir être utilisés dans une toiture inversée – même s’ils conviennent aussi à une utilisation sous terre, pour l’isolation de murs de fondation par exemple ;

  • se caractérisent par une très haute résistance à la compression, ce qui permet de les utiliser pour l’isolation de parkings, notamment ;

  • résistent aux moisissures et aux micro-organismes ;

  • sont très légers et faciles à découper et à traiter, sans risque d’irritation pour la peau ;

  • sont 100 % recyclables.

Les panneaux XPS SL de SOPREMA constituent toujours un bon choix.

Isolant XPS versus EPS

Tant l’EPS que le XPS garantissent une excellente conductivité thermique. Il existe néanmoins deux différences majeures entre ces matériaux :

  1. résistance à la compression : grâce à sa plus grande densité, le XPS offre des résistances à la compression plus élevées que l’EPS.

  2. résistance à la diffusion de vapeur d’eau : la résistance à la diffusion de vapeur d’eau de l’EPS s’élève à 30-70, alors que celle du XPS est de 80-250. L’EPS est un peu plus perméable à l’air et à l’humidité, tandis que le XPS résiste mieux à la vapeur. Mieux vaut donc choisir le XPS pour l’isolation des éléments humides, tels que les sols, les caves et les murs de fondation.

Vous avez des questions sur les solutions innovantes de SOPREMA ? N’hésitez pas à nous contacter !